Minéral et végétal pour nourrir et harmoniser l’humain, selon la MTC.

La pharmacopée chinoise (aussi appelée phytothérapie chinoise) est un véritable joyau de la MTC, dont la théorie et la pratique sont basées sur des observations établies au cours des millénaires. Elle est une spécialité en soi et, pour la pratiquer, les experts utilisent principalement des plantes , mais aussi, dans certains cas, des écorces, des racines, des fruits, des feuilles, et parfois même, des minéraux. Avec l’acupuncture, le Tui Na, le Qi Gong et la diététique, la pharmacopée chinoise est l’une des 5 disciplines de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Les propriétés des ingrédients utilisés par le praticien sont déclinées selon leur nature (chaude, tiède, froide ou fraîche), ou bien leur saveur (amère, salée, piquante, acide ou douce).

La pharmacopée est communément utilisée en complément de séances d’acupuncture dans le but d’améliorer l’efficacité de votre traitement. Prise de manière plus récurrente que les séances d’acupuncture, la pharmacopée aura pour fonction de nourrir et tonifier les énergies, les organes (Zang Fu), ou les liquides déficients de l’organisme. On l’utilise plus généralement pour les pathologies de type chroniques, lors de traitements de moyen à long terme, alors que l’on aura plus nécessairement recours à l’acupuncture ou au Tui Na pour le traitement des pathologies aiguës.

Les champs d’application de la pharmacopée traditionnelle chinoise sont infinis, et l’efficacité de cette méthode est remarquable.